Climate Voices

À quel point nos déplacements impactent-ils le réchauffement climatique ?

En 2018, l’industrie automobile a représenté à elle seule 9 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. C’est plus que la totalité des émissions de l’Union européenne sur la même période. Mais les transports représentent bien plus que la seule industrie automobile. Il y a aussi l’aviation, le transport maritime, les chemins de fer ou encore le transport par pipe-line. Tout cela mis bout à bout fait de ce secteur le premier émetteur mondial de gaz à effet de serre. Il représente 27 % des émissions européennes, et 25 % des émissions wallonnes.

La lutte contre les changements climatiques doit donc impérativement passer par une révision de nos modes de déplacement, mais également de ceux de nos biens de consommation.

Notre santé nous en remercierait également car, selon l’Agence Européenne de l’Environnement (AEE), la pollution de l’air serait responsable de plus de 420 000 décès par an en Europe (dont près de 36 000 en France et plus de 12 000 en Belgique).

C’est quoi le problème ?

Si les états ont massivement investi dans les réseaux routiers, c’est essentiellement en réponse à la mondialisation et à notre attrait pour les véhicules particuliers.

Nous sommes si dingues de notre voiture qu’il semble aujourd’hui très difficile de nous en passer. En Wallonie, 83% des déplacements domicile-travail se font en voiture, et cela même en ville, où elle est utilisée une fois sur deux pour des déplacements de moins de trois kilomètres.

Mais si nous avons globalement du mal à marcher, à pédaler et à partager nos déplacements, nous avons aussi beaucoup de difficultés à réduire nos trajets en avion. 4,4 milliards de passagers ont pris l’avion en 2018. C’est presque 7 % de plus qu’en 2017.

Que pouvons-nous mettre en place ?

Il faut donc revenir à plus de raison par rapport à nos modes de déplacement et encourager les modes de transports les plus écologiques (vélo, marche à pied et transports en commun). Cela aurait pour conséquence d’obliger les états à investir davantage sur ce type de mobilité, et l’utilisation de ces transports en serait améliorée. Sans compter les bénéfices sur le plan de la santé, de la sécurité routière ou de notre portefeuille.

Des signes encourageants apparaissent d’ailleurs déjà : deux fois plus de Belges qu’il y a cinq ans se rendent au travail en vélo, et les transports en commun sont chaque année de plus en plus utilisés.

Les derniers reportages par catégories

La jeunesse scientifique au service de l’agriculture

La jeunesse scientifique au service de l’agriculture

Le rôle des bioingénieurs est crucial pour permettre à notre agriculture de devenir durable et de s’adapter aux changements climatiques. Mais comment ceux-ci envisagent-ils l’avenir ? Quels rôles précis entendent-ils jouer ? Réponse avec des étudiants de dernière année de l’Université catholique de Louvain durant l’un de leur cours au sein de la ferme expérimentale de Marbaix, un centre universitaire voué à imaginer l’agriculture de demain.
L’adaptation aux changements climatiques doit être portée par la jeunesse. Une jeunesse engagée, mais également qualifiée.

lire plus
Le génie participatif pour sauver la forêt

Le génie participatif pour sauver la forêt

Toubacouta, Sénégal    Aiguisée comme une guillotine, la lame de la hache sectionne l’arbre. Précision chirurgicale. Tout en muscles, en torse bombé et en sueur, le bucheron pose son outil, s’arque-boute et contemple son oeuvre. Sans fracas, le...

lire plus
Vietnam

Vietnam

Près de 10 millions de personnes sont déjà affectées par les changements climatiques au Vietnam. Une lutte pour la survie le long des côtes est engagée.

lire plus
Coup de colère des pêcheurs

Coup de colère des pêcheurs

A Saint-Louis, les pêcheurs se désespèrent face aux aléas climatiques et aux faibles réponses des autorités publiques. Coup de gueule de leur porte-parole.

lire plus
La jeunesse scientifique au service de l’agriculture

La jeunesse scientifique au service de l’agriculture

Le rôle des bioingénieurs est crucial pour permettre à notre agriculture de devenir durable et de s’adapter aux changements climatiques. Mais comment ceux-ci envisagent-ils l’avenir ? Quels rôles précis entendent-ils jouer ? Réponse avec des étudiants de dernière année de l’Université catholique de Louvain durant l’un de leur cours au sein de la ferme expérimentale de Marbaix, un centre universitaire voué à imaginer l’agriculture de demain.
L’adaptation aux changements climatiques doit être portée par la jeunesse. Une jeunesse engagée, mais également qualifiée.

Le génie participatif pour sauver la forêt

Le génie participatif pour sauver la forêt

Toubacouta, Sénégal    Aiguisée comme une guillotine, la lame de la hache sectionne l’arbre. Précision chirurgicale. Tout en muscles, en torse bombé et en sueur, le bucheron pose son outil, s’arque-boute et contemple son oeuvre. Sans fracas, le...

La jeunesse scientifique au service de l’agriculture

La jeunesse scientifique au service de l’agriculture

Le rôle des bioingénieurs est crucial pour permettre à notre agriculture de devenir durable et de s’adapter aux changements climatiques. Mais comment ceux-ci envisagent-ils l’avenir ? Quels rôles précis entendent-ils jouer ? Réponse avec des étudiants de dernière année de l’Université catholique de Louvain durant l’un de leur cours au sein de la ferme expérimentale de Marbaix, un centre universitaire voué à imaginer l’agriculture de demain.
L’adaptation aux changements climatiques doit être portée par la jeunesse. Une jeunesse engagée, mais également qualifiée.

Prospection pétrolière

Prospection pétrolière

La Grèce souhaite exploiter le pétrole présent dans son sous-sol. Des citoyens se lèvent face à cette perspective qui rapporterait de l’argent à court terme mais impacterait le milieu naturel et le climat à long terme.

Pérou – Guillermo Maravi

Pérou – Guillermo Maravi

Guillermo devrait être la prochaine personne inspirante interviewée.
Cependant toutes les destinations ne sont pas encore couverte et pour nous permettre de financer la suite de ce projet nous avons lancé une campagne de crowdfunding.
Tout est bien expliqué dans cette vidéo et pour financer ce projet, à la hauteur de tes moyens, cliques sur ce lien

Une réfugiée climatique témoigne

Une réfugiée climatique témoigne

Sans maison, emportée par les flots et sans argent, Woulbey et sa famille ont rejoint le premier camp de réfugiés climatiques du Sénégal. Elle attend une solution…

Prospection pétrolière

Prospection pétrolière

La Grèce souhaite exploiter le pétrole présent dans son sous-sol. Des citoyens se lèvent face à cette perspective qui rapporterait de l’argent à court terme mais impacterait le milieu naturel et le climat à long terme.

Sénégal

Sénégal

Le Sénégal connaît une grande diversité d’impacts (sécheresse, érosion des côtes liée à la montée des eaux, perte de biodiversité, réfugiés climatiques…) et une grande présence d’organisations internationales (universités, organisations jeunesse, coopération, entreprises) travaillant avec des acteurs sénégalais mobilisés sur ces enjeux.

Pérou

Pérou

Le Pérou sera la prochaine destination que nous couvrirons,
Cependant toutes les destinations ne sont pas encore couverte et pour nous permettre de financer la suite de ce projet nous avons lancé une campagne de crowdfunding.
Tout est bien expliqué dans cette vidéo et pour financer ce projet, à la hauteur de tes moyens, cliques sur ce lien

Vietnam

Vietnam

Le Vietnam est l’un des cinq pays les plus affectés par le réchauffement climatique.

Sénégal

Sénégal

Le Sénégal connaît une grande diversité d’impacts (sécheresse, érosion des côtes liée à la montée des eaux, perte de biodiversité, réfugiés climatiques…) et une grande présence d’organisations internationales (universités, organisations jeunesse, coopération, entreprises) travaillant avec des acteurs sénégalais mobilisés sur ces enjeux.

Suis-nous!

Pour ne rIEN RATER

Pour recevoir les prochaines videos directement dans ta boite mail, c’est par ici

Follow US

Pin It on Pinterest

Share This