Climate Voices

Afrique

Un pays jeune, mais menacé

Grand comme presque sept fois la Belgique, le Sénégal est un pays tourné vers l’avenir. Sa population est passée de 3 à 16 millions en 60 ans, et 54% d’entre eux ont moins de 20 ans. Mais à l’instar du reste du continent, le pays est très vulnérable face au réchauffement climatique.

Bordé à l’ouest par 530 km de côte, le Sénégal voit son littoral s’effriter à cause d’un océan montant d’un mètre chaque année. Les infrastructures se détruisent et le sol côtier devient infertile. Cela oblige les populations locales à migrer dans les terres de ce plat pays, dont l’altitude moyenne est inférieure à 50 mètres sur 75% du territoire. Près de 150 000 personnes sont directement menacées par la montée des eaux.

Cependant, la situation est également difficile dans les terres, où la sécheresse et les pluies hors saison dégradent les sols et détruisent la biodiversité. Ajoutons à cela une mauvaise gestion des forêts, et ce sont près de 215 hectares de végétation qui disparaissent chaque jour. En conséquence, la faune a presque totalement disparu en dehors des parcs et des réserves.

Chiffres clés

hectares de végétation disparaissent chaque jour, c'est l'équivalent de 301 terrains de football, chaque jour.

  • Population a moins de 20 ans 54% 54%
  • Taux de pauvreté 47% 47%
  • Part des émissions mondiales de CO2 (2017) 0.03% 0.03%

personnes vivant dans des zones inondables dans la seule ville de Saint-Louis

Un pays jeune, mais menacé

Grand comme presque sept fois la Belgique, le Sénégal est un pays tourné vers l’avenir. Sa population est passée de 3 à 16 millions en 60 ans, et 54% d’entre eux ont moins de 20 ans. Mais à l’instar du reste du continent, le pays est très vulnérable face au réchauffement climatique.

Bordé à l’ouest par 530 km de côte, le Sénégal voit son littoral s’effriter à cause d’un océan montant d’un mètre chaque année. Les infrastructures se détruisent et le sol côtier devient infertile. Cela oblige les populations locales à migrer dans les terres de ce plat pays, dont l’altitude moyenne est inférieure à 50 mètres sur 75% du territoire. Près de 150 000 personnes sont directement menacées par la montée des eaux.

Cependant, la situation est également difficile dans les terres, où la sécheresse et les pluies hors saison dégradent les sols et détruisent la biodiversité. Ajoutons à cela une mauvaise gestion des forêts, et ce sont près de 215 hectares de végétation qui disparaissent chaque jour. En conséquence, la faune a presque totalement disparu en dehors des parcs et des réserves.

S’adapter pour lutter contre la pauvreté

S’adapter est donc impératif pour les Sénégalais, dont les ressources proviennent en grande majorité de la pêche et de l’agriculture et dont le taux de pauvreté est d’ores et déjà évalué à près de 47%. Voilà d’ailleurs l’enjeu majeur de l’adaptation : restreindre au maximum la pauvreté face au changement climatique et aux catastrophes qui y sont liées.

Des solutions existent pour sauver cet équilibre déjà fragile et de nombreuses initiatives locales le prouvent. Dans un environnement où l’élevage, l’agriculture et la pêche rapportent de moins en moins, de nombreux citoyens se regroupent afin de trouver des solutions collectives à un problème global. Que ce soit pour lutter contre la déforestation dans la forêt de Sangako, oeuvrer pour la fertilité des terres dans la banlieue de Dakar, informer sur l’aridité des sols autour d’un lac asséché à la frontière mauritanienne ou encore combattre la montée des eaux à Saint-Louis.

Faire bouger le gouvernement

Cependant, à l’opposé de toutes ces initiatives citoyennes, le gouvernement a décidé d’exploiter de nombreux gisements de pétrole et de gaz récemment découverts sur le territoire. Leur mise en service, prévue pour 2021, pourrait faire du pays l’un des plus grands producteurs de pétrole au monde. Faire bouger le gouvernement reste donc un grand défi pour ce Sénégal jeune et luttant pour son avenir.

Climate Voices au Sénégal

Equipé de matériels léger, une série de vidéos pilotes a été réalisées lors de l’été 2018 au Sénégal. Ces vidéos ont été projetées dans différentes écoles afin de déterminer les formats de documentaires susceptibles de répondre aux attentes des jeunes.

  • Reforestation par les communautés dans le delta du Sine Saloum
  • Implication d’acteurs culturels dans les combats environnementaux
  • Chantier Quinoa de jeunes Européens pour lutter contre l’érosion des sols
  • Lutte contre la désertification dans la région des Niayes
  • Impact de la montée de l’océan sur les populations de la région de Saint-Louis
  • La vie au quotidien dans un camp de réfugiés climatiques

Les derniers reportages par catégories

La nature comme protection contre l’érosion des côtes

La nature comme protection contre l’érosion des côtes

Comment protéger nos côtes face à l’érosion et aux tempêtes ? À La Panne, on pense avoir trouvé la solution : des systèmes naturels composés d’algues, de moules et de vers de sable. À l’avenir, ils remplaceront peut-être nos brise-lame traditionnels.

lire plus
La jeunesse scientifique au service de l’agriculture

La jeunesse scientifique au service de l’agriculture

Le rôle des bioingénieurs est crucial pour permettre à notre agriculture de devenir durable et de s’adapter aux changements climatiques. Mais comment ceux-ci envisagent-ils l’avenir ? Quels rôles précis entendent-ils jouer ? Réponse avec des étudiants de dernière année de l’Université catholique de Louvain durant l’un de leur cours au sein de la ferme expérimentale de Marbaix, un centre universitaire voué à imaginer l’agriculture de demain.
L’adaptation aux changements climatiques doit être portée par la jeunesse. Une jeunesse engagée, mais également qualifiée.

lire plus
La nature comme protection contre l’érosion des côtes

La nature comme protection contre l’érosion des côtes

Comment protéger nos côtes face à l’érosion et aux tempêtes ? À La Panne, on pense avoir trouvé la solution : des systèmes naturels composés d’algues, de moules et de vers de sable. À l’avenir, ils remplaceront peut-être nos brise-lame traditionnels.

La nature comme protection contre l’érosion des côtes

La nature comme protection contre l’érosion des côtes

Comment protéger nos côtes face à l’érosion et aux tempêtes ? À La Panne, on pense avoir trouvé la solution : des systèmes naturels composés d’algues, de moules et de vers de sable. À l’avenir, ils remplaceront peut-être nos brise-lame traditionnels.

Prospection pétrolière

Prospection pétrolière

La Grèce souhaite exploiter le pétrole présent dans son sous-sol. Des citoyens se lèvent face à cette perspective qui rapporterait de l’argent à court terme mais impacterait le milieu naturel et le climat à long terme.

Pérou – Guillermo Maravi

Pérou – Guillermo Maravi

Guillermo devrait être la prochaine personne inspirante interviewée.
Cependant toutes les destinations ne sont pas encore couverte et pour nous permettre de financer la suite de ce projet nous avons lancé une campagne de crowdfunding.
Tout est bien expliqué dans cette vidéo et pour financer ce projet, à la hauteur de tes moyens, cliques sur ce lien

Une réfugiée climatique témoigne

Une réfugiée climatique témoigne

Sans maison, emportée par les flots et sans argent, Woulbey et sa famille ont rejoint le premier camp de réfugiés climatiques du Sénégal. Elle attend une solution…

Prospection pétrolière

Prospection pétrolière

La Grèce souhaite exploiter le pétrole présent dans son sous-sol. Des citoyens se lèvent face à cette perspective qui rapporterait de l’argent à court terme mais impacterait le milieu naturel et le climat à long terme.

Atlas de l’anthropocène – l’interview de François Gemenne

Atlas de l’anthropocène – l’interview de François Gemenne

Pour la première fois de l‘Histoire, l‘Homme est devenu le principal facteur de transformation de la planète sur laquelle il évolue. Un tournant qui nous fait entrer dans une nouvelle ère géologique : l‘anthropocène. Et pour véritablement en comprendre l‘enjeu, l‘Atlas de l‘anthropocène nous regroupe, au sein d‘un même livre, l‘ensemble des données et connaissances actuelles liées à notre impact sur l‘environnement. Un ouvrage complet et très bien illustré notamment rédigé par François Gemenne, auteur principal du GIEC
Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. Organe international chargé d’analyser scientifiquement les changeme… More
et président de Climate Voices. Il nous en dit davantage en vidéo.

Atlas de l’anthropocène – l’interview de François Gemenne

Atlas de l’anthropocène – l’interview de François Gemenne

Pour la première fois de l‘Histoire, l‘Homme est devenu le principal facteur de transformation de la planète sur laquelle il évolue. Un tournant qui nous fait entrer dans une nouvelle ère géologique : l‘anthropocène. Et pour véritablement en comprendre l‘enjeu, l‘Atlas de l‘anthropocène nous regroupe, au sein d‘un même livre, l‘ensemble des données et connaissances actuelles liées à notre impact sur l‘environnement. Un ouvrage complet et très bien illustré notamment rédigé par François Gemenne, auteur principal du GIEC
Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. Organe international chargé d’analyser scientifiquement les changeme… More
et président de Climate Voices. Il nous en dit davantage en vidéo.

Atlas de l’anthropocène – l’interview de François Gemenne

Atlas de l’anthropocène – l’interview de François Gemenne

Pour la première fois de l‘Histoire, l‘Homme est devenu le principal facteur de transformation de la planète sur laquelle il évolue. Un tournant qui nous fait entrer dans une nouvelle ère géologique : l‘anthropocène. Et pour véritablement en comprendre l‘enjeu, l‘Atlas de l‘anthropocène nous regroupe, au sein d‘un même livre, l‘ensemble des données et connaissances actuelles liées à notre impact sur l‘environnement. Un ouvrage complet et très bien illustré notamment rédigé par François Gemenne, auteur principal du GIEC
Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. Organe international chargé d’analyser scientifiquement les changeme… More
et président de Climate Voices. Il nous en dit davantage en vidéo.

Atlas de l’anthropocène – l’interview de François Gemenne

Atlas de l’anthropocène – l’interview de François Gemenne

Pour la première fois de l‘Histoire, l‘Homme est devenu le principal facteur de transformation de la planète sur laquelle il évolue. Un tournant qui nous fait entrer dans une nouvelle ère géologique : l‘anthropocène. Et pour véritablement en comprendre l‘enjeu, l‘Atlas de l‘anthropocène nous regroupe, au sein d‘un même livre, l‘ensemble des données et connaissances actuelles liées à notre impact sur l‘environnement. Un ouvrage complet et très bien illustré notamment rédigé par François Gemenne, auteur principal du GIEC
Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. Organe international chargé d’analyser scientifiquement les changeme… More
et président de Climate Voices. Il nous en dit davantage en vidéo.

Énergie et transition

Énergie et transition

Climate Voices Pourquoi ne pouvons-nous pas continuer à utiliser des énergies fossiles ? Notre société est droguée au pétrole, au charbon et au gaz… et cela fait 200 ans que ça dure. Puissantes, présentes sur tous les continents et accessibles, ces trois énergies font...

Biodiversité

Biodiversité

Climate Voices C’est quoi, la biodiversité ? C’est la vie. La diversité de la vie sur Terre, pour être plus précis. Diversité des milieux de vie (océans, prairies, forêts…), des espèces (animales et végétales), mais également des individus au sein de chaque espèce. Et...

Démographie et migration

Démographie et migration

Climate Voices Nous sommes de plus en plus nombreux. Est-ce la principale cause du réchauffement climatique ? D’après l’ONU, nous devrions être 9,7 milliards en 2050 et plus de 11 milliards en 2100. Une évolution démographique incroyablement rapide, alors que la...

Atlas de l’anthropocène – l’interview de François Gemenne

Atlas de l’anthropocène – l’interview de François Gemenne

Pour la première fois de l‘Histoire, l‘Homme est devenu le principal facteur de transformation de la planète sur laquelle il évolue. Un tournant qui nous fait entrer dans une nouvelle ère géologique : l‘anthropocène. Et pour véritablement en comprendre l‘enjeu, l‘Atlas de l‘anthropocène nous regroupe, au sein d‘un même livre, l‘ensemble des données et connaissances actuelles liées à notre impact sur l‘environnement. Un ouvrage complet et très bien illustré notamment rédigé par François Gemenne, auteur principal du GIEC
Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. Organe international chargé d’analyser scientifiquement les changeme… More
et président de Climate Voices. Il nous en dit davantage en vidéo.

Énergie et transition

Énergie et transition

Climate Voices Pourquoi ne pouvons-nous pas continuer à utiliser des énergies fossiles ? Notre société est droguée au pétrole, au charbon et au gaz… et cela fait 200 ans que ça dure. Puissantes, présentes sur tous les continents et accessibles, ces trois énergies font...

Atlas de l’anthropocène – l’interview de François Gemenne

Atlas de l’anthropocène – l’interview de François Gemenne

Pour la première fois de l‘Histoire, l‘Homme est devenu le principal facteur de transformation de la planète sur laquelle il évolue. Un tournant qui nous fait entrer dans une nouvelle ère géologique : l‘anthropocène. Et pour véritablement en comprendre l‘enjeu, l‘Atlas de l‘anthropocène nous regroupe, au sein d‘un même livre, l‘ensemble des données et connaissances actuelles liées à notre impact sur l‘environnement. Un ouvrage complet et très bien illustré notamment rédigé par François Gemenne, auteur principal du GIEC
Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. Organe international chargé d’analyser scientifiquement les changeme… More
et président de Climate Voices. Il nous en dit davantage en vidéo.

Crédit photo

 

Christophe Schoune

Sources

https://www.populationdata.net/pays/senegal/
https://www.unicef.org/french/infobycountry/senegal_statistics.html
https://donnees.banquemondiale.org/pays/senegal
https://www.senenews.com/actualites/cop21-et-changement-climatique-quels-impacts-pour-le-senegal-lurgence-de-sadapter-ou-de-disparaitre_145060.html
https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/environnement-africain/senegal-le-rechauffement-climatique-menace-saint-louis-la-venise-africaine_3059923.html

https://www.iedafrique.org/IMG/pdf/Revue_Resilience_Croissance_et_changement_climatique_au_Senegal-2.pdf
https://www.jeuneafrique.com/627942/economie/le-senegal-bientot-dans-le-club-des-pays-producteurs-dhydrocarbures/
https://www.seneweb.com/news/Dossier%20de%20la%20redaction/tout-ce-qu-rsquo-il-fallait-savoir-sur-l_n_191782.html
https://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/09/04/le-senegal-pourrait-entrer-dans-le-top-10-des-producteurs-de-gaz_5350044_3212.html
http://www.rfi.fr/emission/20141103-le-petrole-senegal/

Suis-nous!

Pour ne rIEN RATER

Pour recevoir les prochaines videos directement dans ta boite mail, c’est par ici

Follow US

Pin It on Pinterest

Share This