(relative au statut des réfugiés). Adoptée en 1951, elle définit les modalités selon lesquelles un État doit accorder le statut de réfugié aux personnes qui en font la demande. Elle définit également les droits et les devoirs de ces personnes. La Convention de Genève reste inchangée depuis 1951 et ne prend pas en compte les migrations climatiques.

Pin It on Pinterest