Les racines de la déforestation au Sénégal 

En 60 ans le Sénégal a perdu 60% de sa superficie forestière et après la Casamance, c’est la zone du Boundou qui est victime d’une deforestation massive et illégale depuis 2 ans. Provocant l’effondrement de la biodiversité et des ressources vitales pour les populations. À qui profite le crime ? C’est que nous allons tenter de découvrir. – Réalisé par Christophe Schoune (Climate Voices et Imagine Demain le Monde) – Commenté par Christophe Schoune et Marion De Backer (Climate Voices et Groupe One). – Montage par Aurian Schoune (Climate Voices) – Production : Climate Voices en partenariat avec Groupe One et l’ONG Nebeday au Sénégal.